Bibisco, le logiciel libre d’organisation de récit

Gestion de la chronologie, création de personnages, cohérence des intrigues secondaires… l’organisation d’un roman peut être un véritable casse-tête. Heureusement, Bibisco, un logiciel libre incroyable, peut vous aider.

À deux semaines du #Nanowrimo, voilà un outil qui pourrait s’avérer bien utile.

Bibisco est un logiciel libre créé par des passionnés d’écriture pour les passionnés d’écriture. Il vous permet de rassembler en un seul endroit ce qu’on pourrait sans doute appeler votre méta-histoire : tout ce qui concerne votre récit, mais qui ne se trouvera pas nécessairement dans le produit final.

Le bloc-notes intelligent

Prenez par exemple le passé de vos personnages. Votre histoire n’en parlera peut-être pas. Mais pour vous, auteur, prendre connaissance de ce passé est un atout majeur, car il vous permettra d’adapter les réactions des personnages en fonction de leur vécu. L’originalité de Bibisco est de vous proposer de donner vie au passé de vos personnages sous forme d’une interview. Et ça, un logiciel qui vous pose les bonnes questions, c’est génial.

La gestion de la chronologie est essentielle, elle aussi. Même si votre roman ne présente pas les évènements dans l’ordre, avoir connaissance de cet ordre et avoir noté les dates clés quelque part peut vraiment faire la différence.

Bref, Bibisco est le bloc-notes intelligent idéal de l’écrivain.

L’organisateur de récit

Une option vous permet de gérer les idées principales et les fils narratifs de votre histoire.  Dessinez votre plan, décrivez le contexte… Organisez votre récit comme bon vous semble.

Bref

Je pourrais vous parler longtemps de ce logiciel que j’explore encore. Mais plutôt que de décrire l’ensemble de ses fonctionnalités, je préfère vous encourager à le télécharger et à le tester. Profitez-en, c’est gratuit, et on ne pistera pas les données que vous y laissez !

N’oubliez pas de laisser un commentaire à propos de votre expérience avec Bibisco !

Partager :

2 réponses sur “Bibisco, le logiciel libre d’organisation de récit”

  1. Je l’ai testé, j’ai commencé plusieurs projets avec, avant de faire marche arrière (sauf pour un). Je crois que Bibisco n’est pas adapté à toute sorte de projet : il pose parfois beaucoup trop de questions. Mais c’est vrai que parfois, ça peut être utile !

    1. Oui, je me doute qu’il ne convient pas à tout le monde, ni à tous les projets. Merci pour le partage d’expérience ! Je ne sais pas si c’était déjà le cas avec ta version, mais ici on peut passer du mode interview à de l’écriture libre, si on veut. Et on peut ne pas répondre à toutes les questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *